Newsletters

Pour recevoir la newsletter
indiquez une adresse email valide

Sondage
Le FC 4 Rivières 70 se déplace au Racing Besançon ce dimanche. Quel est votre pronostic ?
Lumière sur



2019 ans

Rien n’est joué !

le 08/04/2019 - lu 253 fois

Notre équipe A s’est inclinée 4-3 à Vesoul. Notre équipe B s’impose à St-Loup (0-1) et notre équipe C à FC du Lac (1-2).

Le football nous fait passer dans tous les états. Et cette fin de saison nous promet encore beaucoup de surprises. Chaque match, chaque minute, chaque seconde vont devenir au fil des semaines une « montagne russe à émotions ». A Vesoul, au bout de 15 minutes de jeu, le FC 4 Rivières 70 était quasiment maintenu en Régional 1. A la 90ème, les Dampierrois savaient que le maintien se jouerait jusqu’au bout. Notre équipe B, à St-Loup, a eu le meilleur comportement possible pour revenir à 3 petits points de la montée en Régional 3, alors qu’il y a 2 semaines tout semblait joué... Enfin, notre équipe C poursuit son petit bonhomme de chemin tout en guettant derrière. Cette fin de saison va être interminable ! Résumé des rencontres :

Equipe A : Comment est-ce possible ?

On ne reviendra pas forcément en détail sur cette rencontre, simplement en faire une bonne analyse. Notamment, essayer de trouver des réponses à de nombreuses questions... Comment les Dampierrois ont-ils pu perdre ce match ? Comment ce scénario a-t-il pu se retourner autant contre eux ? Qui aurait imaginé cela avant le coup d’envoi ? Est-ce que le fait de jouer face à Vesoul fait trembler le FC 4 Rivières 70 ? Ces questions ont se les posera certainement jusqu’à la fin de saison. SURTOUT, si la catastrophe d’une descente venait à arriver... Oui, car si les Dampierrois ne se maintiennent pas en fin de saison, ce match en sera en grande partie responsable. Alors il n’y a évidemment rien de désastreux, puisqu’à l’heure actuelle le FC 4 Rivières 70 est toujours en bonne posture. Mais cette rencontre et particulièrement la physionomie du match peut être ressentie comme une balle de match ratée... Revenons sur les faits : nous sommes à la 15ème minute de jeu. Les Dampierrois surclassent totalement leur adversaire et le score est déjà en leur faveur grâce à un but de Samuel Linotte (4ème minute) et de Robin Barthelet (11ème minute). Vesoul n’existe pas, Vesoul laisse énormément d’espaces, Vesoul n’y arrive clairement pas. Puis, Vesoul réagit par Gauthier Vejux tout de suite derrière le deuxième but dampierrois (1-2, 16ème minute) et contre toute attente, Vesoul égalise par Julien Vives (2-2, 21ème minute). Le FC 4 Rivières 70 est malgré tout nettement au-dessus, mais se fait peur. Dans ce match totalement fou, les Dampierrois reprendront l’avantage par Samuel Linotte sur un service de Robin Barthelet dans la foulée (2-3, 24ème minute). Après ces 25èmes  premières minutes de folie, le match connaissait un premier tournant : la blessure de Robin Barthelet. Lui, aura fait mal à la défense Vésulienne sur le plan « footballistique ». La défense Vésulienne lui aura fait mal sur le plan « physique ». Obligé de sortir sur blessure à la suite d’un contact engagé, Robin Barthelet devait quitter ses coéquipiers à la demi-heure de jeu. Malgré tout, les Dampierrois dominaient toujours autant jusqu’à la pause. En revanche, la deuxième période était beaucoup moins aboutie : dès l’entame, Vesoul obtenait un coup franc au milieu du terrain, joué rapidement sur Gauthier Vejux. La vitesse de l’attaquant Vésulien faisait du tort à la défense Dampierroise puisque ce dernier partait seul au but pour battre Johann Mouge et égaliser (3-3, 51ème minute). Auteur d’un doublé, Gauthier Vejux ne s’arrêtait pas là et repartait une nouvelle fois seul au but quelques minutes après : Pierre Boulanger le retenait volontairement. L’arbitre de la rencontre sortait alors un carton rouge pour le défenseur du FC 4 Rivières 70... Sévère ou pas, les Dampierrois allaient à ce moment-là évoluer à 10 pendant près de 30 minutes. Compliqué donc, puisque le FC Vesoul avait un tout autre visage. Mais encore une fois, naïvement, la défense dampierroise se faisait surprendre à nouveau : sur un nouveau coup franc joué rapidement, Arthur Mougin se jouait de la défense et décochait une magnifique frappe à l’entrée de la surface, ne laissant aucune chance à Johann Mouge (4-3, 74ème minute). Même si Benjamin Viard ou Steven Pigny avaient l’occasion d’égaliser, le match était plié et le FC Vesoul s’imposait au terme de ce match incroyable...

Le constat est dur à admettre, mais le FC 4 Rivières 70 devra batailler jusqu’à la fin pour obtenir ce maintien tant attendu par le club. On verra, dès dimanche face à Jura Sud Foot 2, si les joueurs auront le sursaut d’orgueil attendu, car ce genre de défaite peut laisser des traces. Mais mentalement, nos joueurs ont déjà répondu présents auparavant...

Equipe B : Y croire jusqu’au bout

Et pourtant, il y a quinze jours, tout semblait fini. Après la défaite à Noidans les Vesoul et 7 points de retard accusés, on y croyait plus. Deux journées plus tard, tout semble jouable. Grâce à leur nouvelle victoire hier, les joueurs de Franck Agnelot reviennent à 3 points de la deuxième place, synonyme de montée en Régional 3... En plus, avec la manière. L’entame de match n’était pas des plus spectaculaires, puisque chaque équipe se regardait. Le seul « hic » de ce début de rencontre était la blessure de notre défenseur central, Benoît Baudin, obligé de sortir (nous lui souhaitons évidemment un bon rétablissement). Il était remplacé par Thomas Remillet, qui allait vite se mettre en évidence : lors d’une phase de conservation, le jeune Thomas Remillet avançait dans le camp adverse sans réellement être attaqué. Il servait alors Kevin Furtin sur le côté gauche. Ce dernier repiquait en direction du but et se jouait dans la défense : d’un « pointu » plein de malice, il trompait Yann Fallot (0-1, 31ème minute). Hormis une frappe contrée d’Hassan Ben Chakra, Saint-Loup n’avait pas grand-chose à se mettre sous la dent. En revanche, la deuxième période était d’un autre acabit : Saint-Loup prenait plus de responsabilités dans le jeu, même si Hugo Dalloz n’était guère sollicité. Les locaux étaient dangereux notamment sur coups de pieds arrêtés, mais les Dampierrois se montraient impeccables pour conserver leur avantage au score. Etant repliés dans leur camp, ils procédaient désormais par contre : Stéphane Villequey avait la possibilité sur deux-trois situations de donner un avantage plus conséquent, mais il était repris à chaque fois par la défense  adverse. Kevin Furtin, lui, trouvait même à nouveau le chemin des filets, mais l’arbitre assistant levait un hors-jeu peu évident... Quoiqu’il en soit, les Dampierrois résistaient et prenaient surtout trois nouveaux points qui leur permettent aujourd’hui, de se rapprocher de la seconde place.

Résultat forcément très satisfaisant. Sans montrer de fébrilité, les Dampierrois s’accrochent encore à leur objectif final. Ils seront au repos ce week-end, puisqu’ils devaient affronter Luxeuil.

Equipe C : Poussif mais efficace

La victoire à été longue à se dessiner, hier après-midi sur la pelouse de Montigny-Les-Vesoul. Elle a même pris du plomb dans l’aile après 8 minutes de jeu : lors d’un cafouillage dans la surface de réparation, Gaëtan Saint Jore était le plus réactif pour pousser le ballon dans les buts de Matthias Feichtinger (1-0, 8ème minute). Ce début de match, inexplicable, réveillait timidement les Dampierrois : Philippe Hourdeaux, Arnaud Jardel et Andy Moreaux s’essayaient aux abords de la surface adverse, sans trouver la faille. Killian Mongey, d’une tête rageuse, aurait également pu égaliser, mais le ballon frôlait le cadre (24ème minute). FC du Lac n’avait pourtant rien à envie au leader du championnat, mais allait tout de même se faire égaliser au moment où l’on s’y attendait le moins : sur une touche rapidement jouée côté gauche, Tristan Godard centrait fort devant le but pour Andy Moreaux qui coupait parfaitement la trajectoire (1-1, 28ème minute). Sans brillés, les Dampierrois arrivaient tout de même à faire le plus dur. La majeure partie de la rencontre se jouait au milieu de terrain avec peu d’occasion. Les Dampierrois n’arrivaient pas à poser leur jeu habituel et à jouer correctement. La seule « grosse » opportunité de la seconde période venait de Manuel Amado : légèrement excentré sur le côté droit, il accélérait avec le ballon et évitait le dernier défenseur d’un saut de cabri à l’entrée de la surface : sa frappe croisée ne trouvait pas le cadre (61ème minute). Le chronomètre tournait et on ne voyait pas quelle équipe pouvait marquer. La situation allait se décanter du bon sens et sur coup franc : quasiment à l’angle de la surface de réparation côté gauche, les Dampierrois obtenaient une faute. Corentin Favey frappait le coup franc et enroulait sa frappe, qui lobait le gardien et terminait sa course dans le filet opposé (1-2, 72ème minute). Ce but tuait tout espoir pour FC du Lac, qui ne trouvait pas les ressources pour égaliser.

Nouvelle victoire de notre équipe C. Toujours en tête, les Dampierrois se sont toutefois fait peur hier après-midi. Prochain rendez-vous ce dimanche face à Traves à Beaujeu.

 

Les autres résultats :

Les U17 se sont inclinés 5-1 sur la pelouse du Besançon Foot.

Les U15 ont également perdu face au Groupement Haut Doubs Horloger (0-2).

Les U11 1 ont réalisé un match nul face à La Gourgeonne (4-4). En revanche, les U11 2 ont perdu face à l’équipe 2 de la Gourgeonne (2-1).

Les U9 disputaient un plateau à Frétigney ce samedi matin.

réalisé par les infos du sport