Newsletters

Pour recevoir la newsletter
indiquez une adresse email valide

Sondage
Que pensez-vous du début de saison du FC 4 Rivières 70 ?
Lumière sur



2018 ans

Une dernière parfaite !

le 03/12/2018 - lu 193 fois

Pour leur dernier match de l’année à domicile, les Dampierrois se sont imposés 3-2 face à Belfort 2, dans un match incroyable. Notre équipe B n’a pas joué.

La vie est pleine de surprise. Des choses auxquelles on ne attend pas, qui vous tombent dessus par hasard sans explication rationnelle. Demandez donc à Nelson Monteiro ce qu’il en pense. La saison dernière, ce jeune joueur formé au FC 4 Rivières 70, jouait encore en 3ème division de District du côté de Membrey. Puis, cet été, il a décidé de revenir dans son club formateur pour X raisons. Joueur de bon niveau, Nelson joue régulièrement avec l’équipe B de Franck Agnelot, où il était encore convoqué ce dimanche pour jouer à Champlitte. Malheureusement, le temps du côté de Champlitte ne permettait pas le déroulement de la rencontre et l’arbitre remettait cette douzième journée de Départemental 1 à plus tard. Dans le même temps, l’équipe A préparait son match face à Belfort 2. L’échauffement se passait correctement jusqu’à ce que Samuel Linotte se blesse à la cuisse... Un coup dur pour les Dampierrois. Profitant donc du non match de l’équipe B, Jean-Paul Nicot décidait de convoquer Nelson Monteiro pour remplacer Samuel Linotte, quelques minutes avant le coup d’envoi de la rencontre à Dampierre/Salon. Le reste, découvrez le dès maintenant dans le résume de la rencontre :

Equipe A : Quelle histoire !

Comme dit en préambule, Samuel Linotte devait laisser sa place dès l’échauffement. Steven Pigny héritait donc du poste de milieu droit, pendant que Nelson Monteiro s’habillait et aille s’asseoir sur le banc des remplaçants. Après la claque reçue à Jura Sud, il fallait pour les Dampierrois démarrer le match tambour battant pour oublier cette lourde défaite. Consigne respectée à la lettre : quelques secondes après le coup d’envoi, Robin Barthelet se créer une brèche dans la défense belfortaine en éliminant pas moins de trois joueurs. Malgré le retour des ses adversaires, il arrivait tout de même à frapper. Eddy Ehlinger, le gardien belfortain, repoussait le ballon dans les pieds de Mathieu Asdrubal, qui n’avait plus qu’à marquer dans le but vide (1-0, 3ème minute). Entame de match idéale, surtout que derrière les Dampierrois continuaient d’appuyer : Léandre Thueillon se présentait à nouveau face au gardien, légèrement excentré à gauche. Il tentait de le dribbler, mais ce dernier ne se faisait pas avoir et mettait le ballon en corner. Cette grosse occasion se poursuivait sur le corner suivant : Mathieu Asdrubal délivrait un excellent ballon sur la tête de Jérémy Poissenot, mais la défense arrivait à s’en sortir (8ème minute). Le premier quart d’heure était Dampierrois, à l’image de Robin Barthelet à l’affût de la moindre faille adverse. Malheureusement, l’ASM Belfort rentrait au fur et à mesure dans la rencontre. Les visiteurs commençaient à mettre le pied sur le ballon et faisaient mal offensivement. Il est vrai qu’ils ne se créaient pas autant d’occasions franches que cela, mais on ressentait une certaine supériorité de leur part. Sur la première grosse occasion, les Dampierrois le payaient cash : Sofiane Aber réalisait un véritable festival sur son côté droit et rentrait dans la surface de réparation. Il tentait une frappe excentrée à une dizaine de mètre de Johann Mouge. Le gardien dampierrois repoussait, mais Jordi Ketfi suivait très bien l’action pour égaliser (1-1, 22ème minute). A ce moment-là, Belfort maîtrisait totalement la rencontre jusqu’à la mi-temps. La seconde période était la copie conforme de la première : Belfort dominait, le FC 4 Rivières 70 avait les occasions. Et pratiquement d’entrée de jeu, Mathieu Asdrubal récidivait. Servi sur un plateau par Léandre Thueillon depuis le côté gauche, le capitaine dampierrois partait seul au but. Il avait le temps d’éviter le retour des défenseurs pour ajuster le gardien d’un tir croisé (2-1, 54ème minute). Malgré ce nouvel avantage au score, Belfort ne lâchait pas prise et comme en première mi-temps, chaque attaque était un danger. Les Dampierrois étaient alors obligés de commettre des fautes près de leur but. Les coups francs présentaient là aussi un danger. Jordi Ketfi en déposait l’un d’entre eux dans la surface dampierroise. Le ballon était dévié au premier poteau et arrivait jusqu’au deuxième. Complètement seul, Remi Pattarozzi remettait le ballon dans le sens du but. Johann Mouge battu, Pierre Boulanger ne pouvait modifier la trajectoire de celui-ci et voyait le ballon rentrer... (2-2, 67ème minutes). Résistants jusque-là, les Dampierrois craquaient « bêtement ». Il fallait désormais retrouver les ressources mentales et physiques pour repartir de l’avant, sachant que Belfort accentuait toujours sa domination... C’est alors que Jean-Paul Nicot apportait du sang neuf, en la personne de Nelson Monteiro (avec l’histoire que vous connaissez). Sans complexe, le jeune Dampierrois se donnait à fond sur chaque ballon et ne comptait pas ses efforts. Son entrée apportait un vrai plus à son équipe. Toujours en résistance, les Dampierrois ne procédaient que par contre-attaque. Mathieu Asdrubal, encore une fois décisif, lançait en profondeur le nouvel entrant. Nelson Monteiro se présentait face au gardien et sans trembler, donnait le troisième but à ses coéquipiers (3-2, 86ème minute). Le moment parfait, puisque Belfort accusait le coup en fin de match, face à une équipe du FC 4 Rivières 70 se battant sur chaque ballon. Le coup de sifflet final était une délivrance...

Victoire difficile, mais victoire acquise. Cette victoire permet aux joueurs de Jean-Paul Nicot de repartir de l’avant et d’oublier la déconvenue à Jura Sud. Dernier rendez-vous en 2018 ce dimanche à Ornans.

Les autres résultats...

Les U17 s’inclinent 1 but à 0 face au FC Vesoul.

Les U15 s’inclinent sur le même score à Espérance 2 Vels.

Les U7 disputaient le premier tournoi Futsal ce samedi à Gray.

réalisé par les infos du sport